Quelques citations

Woody Allen

The lion and the calf shall lie down together but the calf won’t get much sleep.

It’s not that I’m afraid to die, I just don’t want to be there when it happens.

God is silent […], now if we can only get Man to shut up.

Not only is there no God, but try getting a plumber on weekends.

If man were immortal, do you realize what his meat bills would be ?

I don’t believe in an afterlife, although I am bringing a change of underwear.

Oscar Wilde

I can resist everything except temptation.

I think that life is far too important a thing ever to talk seriously about it.

Between men and women there is no friendship possible. There is passion, enmity, worship, love, but no friendship. I love you –

Ideals are dangerous things. Realities are better. They wound but they’re better.

The youth of America is their oldest tradition. It has been going on now for three hundred years.

Nothing is serious except passion.

In a temple every one should be serious, except the thing that is worshipped.

Life […] is simply a mauvais quart d’heure made up of exquisite moments.

The future belongs to the dandy.

Men marry because they are tired; women because they are curious. Both are disappointed.

Men can be analysed, women… merely adored.

The only possible society is oneself.

Alphonse Allais

Dieu a sagement agi en plaçant la naissance avant la mort, sans cela, que saurait-on de la vie ?

Le café est un breuvage qui fait dormir quand on n’en prend pas.

Un paresseux est un homme qui ne fait pas semblant de travailler.

J’ai toujours détesté le labeur et si je travaille, c’est dans le but unique de subvenir à mes débauches (je me passe aisément du nécessaire).

Frédéric Dard

Si j’avais su que je l’aimais tant, je l’aurais aimé davantage.

Je suis un obsédé sexuel. Mais il est inutile de me féliciter : j’ai également des défauts.

Dans la vie, on est toujours seul. L’important, c’est de savoir avec qui !

Le vrai désespoir, c’est de pleurer au soleil.

L’an dernier j’étais encore un peu prétentieux, cette année je suis parfait.

Soyez cons en silence, c’est la moindre des politesses !

L’échelle des valeurs est en train de perdre ses barreaux.

La plupart des gens que je fréquente gagnent à être méconnus.

La larme est la goutte d’eau qui fait déborder l’âme.

Je me demande si la mort vaut vraiment le coup d’être vécue.

Un jour je deviendrais maigre et poli, parce que mort et silencieux.

Pierre Desproges

L’intelligence, c’est le seul outil qui permet à l’homme de mesurer l’étendue de son malheur.

Le voisin est un animal nuisible assez proche de l’homme.

Il faut rire de tout. C’est extrêmement important. C’est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans.

Je n’ai pas mon permis de conduire, eh bien ça ne m’a jamais empêché de prendre l’autobus.

Et puis quoi, qu’importe la culture ? Quand il a écrit Hamlet, Molière avait-il lu Rostand ? Non.

C’est un être pensant comme Julio Iglesias ou moi, surtout moi.

E. M. Cioran

Il est incroyable que la perspective d’avoir un biographe n’ait fait renoncer personne à avoir une vie.

Objection contre la science : ce monde ne mérite pas d’être connu.

Vers une sagesse végétale : j’abjurerais toutes mes terreurs pour le sourire d’un arbre.

Pourquoi nous retirer et abandonner la partie, quand il nous reste tant d’être à décevoir ?

Peut-on parler sérieusement d’autre chose que de Dieu ou de soi ?

La Création fut le premier acte de sabotage.

Heureux en amour, Adam nous eût épargné l’Histoire.

Si Noé avait eu le don de lire dans l’avenir, il n’est point douteux qu’il se fût sabordé.

Quand on se refuse au lyrisme, noircir une page devient une épreuve : à quoi bon écrire pour dire exactement ce qu’on avait à dire ?

Si le dégoût du monde conférait à lui seul la sainteté, je ne vois pas comment je pourrais éviter la canonisation.

Ce n’est pas la peine de se tuer, puisqu’on se tue toujours trop tard.

Toutes les fois que quelque chose me semble encore possible, j’ai l’impression d’avoir été ensorcelé.

Ce n’est pas la peur d’entreprendre, c’est la peur de réussir, qui explique plus d’un échec.

Est-ce que j’ai la gueule de quelqu’un qui doit faire quelque chose ici-bas ? – Voilà ce que j’aurais envie de répondre aux indiscrets qui m’interrogent sur mes activités.

Ma vision de l’avenir est si précise que, si j’avais des enfants, je les étranglerais sur l’heure.

N’a de convictions que celui qui n’a rien approfondi.

La critique est un contresens : il faut lire, non pour comprendre autrui mais pour se comprendre soi-même.

L’orgasme est un paroxysme ; le désespoir aussi. L’un dure un instant ; l’autre, une vie.

Le fait que la vie n’ait aucun sens est une raison de vivre, la seule du reste.

Lire, c’est laisser un autre peiner pour vous. La forme la plus délicate d’exploitation.

La grande, la seule originalité de l’amour est de rendre le bonheur indistinct du malheur.

C’est le propre de la douleur de n’avoir pas honte de se répéter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code